COLLECTION DE PEINTURES – SCULPTURES DE R. BIGOT

COLLECTION AMERICAINE DE PEINTRES FRANÇAIS - Robert Antoine Pinchon
COLLECTION AMERICAINE DE PEINTRES FRANÇAIS - Robert Antoine Pinchon
COLLECTION AMERICAINE DE PEINTRES FRANÇAIS – Robert Antoine Pinchon – Raymond Bigot

COLLECTION AMERICAINE DE PEINTRES FRANÇAIS-SCULPTURES DE RAYMOND BIGOT

du 17 mai au 12 juillet 2019

Ci-contre : 
Robert Antoine PINCHON (1886-1943)
Matinée d’été en Normandie

Raymond BIGOT (1872- 1953) : 
Chouette Hulotte

Présentation de l’exposition : 

Grands amateurs d’art, les américains font preuve depuis des décennies d’un véritable engouement pour la peinture française. Ils ont dans leurs musées et dans leurs collections privées certaines de nos plus belles peintures. Amateurs éclairés, ils ont acheté, dès la fin du XIXème siècle, de nombreuses toiles impressionnistes qui étaient alors boudées par certaines de nos institutions. Aujourd’hui encore, leur intérêt pour nos peintres est resté très grand. Les collectionneurs américains sont des passionnés avec une grande connaissance culturelle de notre peinture. 

L’École de Rouen n’échappe pas à la règle, et c’est avec un grand plaisir que la Galerie Bertran vous invite à venir découvrir ce remarquable ensemble qui regroupe de très belles oeuvres de notre patrimoine.

RAYMOND BIGOT (1872-1953)

Raymond Bigot est né à Orbec dans le Calvados en 1872. Dès l’âge de 13 ans, il devient apprenti chez le père Hardouin, un artisan ébéniste qui lui a transmis son amour pour le bois. Raymond Bigot dira en souvenir de son professeur : « Je n’ai eu que deux maîtres dans ma vie, le père Hardouin et la nature ». Son apprentissage terminé, il se rend à Paris où il perfectionne sa technique en sculpture et en peinture. Il travaille dans différents ateliers de décoration, et suit des cours place des Vosges et aux Arts Décoratifs. Il découvre, chez des amateurs et dans des galeries, des estampes japonaises de Utamaro et de Hokusaï qui vont avoir une grande influence sur son travail. Passionné d’animaux et de nature, les oiseaux deviennent son sujet de prédilection. En 1914, il s’installe à Honfleur où il sculpte des essences de bois françaises et exotiques. Sculpteur virtuose et synthétique, cet observateur obstiné et sensible de la nature fait éclore d’une bille de bois une chouette, un aigle, un faisan, un dindon, une poule, avec une transcription parfaite des attitudes. 

Ses sculptures épurées sont en tailles
directes (sans moulage, ni étude préparatoire), chaque oeuvre est un exemplaire unique et rare.

 

Retour aux expositions