A la galerie Michel Bertran, les représentants de l’école normande sont au complet. Sont ici réunies trois générations de peintres (1870-1960) qui, de près ou de loin, flirtèrent avec l’impressionnisme et le paysagisme. A l’ombre des ténors, de belles personnalités comme Charles Angrand, Alfred Dunet, Léon Suzanne, Maurice Louvrier ont toujours leur place.

Le Figaro Magazine
12 Janvier 2002