Galerie Bertran

Ecole de Rouen, Ecole Normande, Art, antiquités, peinture XIXeme et XXeme siècle



Posts tagged "Raymond DUCHAMP VILLON"

Jacques VILLON


Jacques VILLON (1875 – 1963)

Né Gaston DUCHAMP à Damville dans l’Eure, il passe son enfance à  Blainville-Crevon au sein de sa famille où il rencontrera plusieurs peintres de l’Ecole de Rouen comme Marcel COUCHAUX, Maurice LOUVRIER, Eugêne TIRVET, Pierre DUMONT … Son grand-père maternel Emile NICOLLE communique à Gaston DUCHAMP l’art du dessin et de la gravure. Sous le pseudonyme de Jacques VILLON, il expose à Rouen dès 1905 et travaille également comme illustrateur à Paris jusqu’en 1910. En 1911, il s’oriente vers le cubisme puis l’abstraction.  Il ordonne et rythme son cubisme avec des couleurs vives. « Je commence à partir d’études d’après nature. J’en fais sortir une construction un jeu d’arabesques et de rythmes ». J. VILLON. Il fait partie du célèbre groupe de Puteau avec ces deux frères Raymond DUCHAMP-VILLON et Marcel DUCHAMP.

Tableaux de Jacques VILLON  actuellement en vente à la galerie

no images were found

______________________

Jacques VILLON (1875 – 1963)

Born Duchamp in Damville small village 50 miles from Rouen, he spent his childhood in Blainville-Crevon in his family where he met several painters of the School of Rouen like Marcel COUCHAUX, Maurice LOUVRIER, Eugêne TIRVET, Pierre DUMONT … Her maternal grandfather Emile NICOLLE communicates to Gaston DUCHAMP the art of drawing and engraving. Under the pseudonym Jacques Villon, he exhibited in Rouen from 1905 and also worked as an illustrator in Paris until 1910. In 1911, he turned to cubism and then abstraction. He orders and rhythms his cubism with bright colors. “I start from studies of nature. I bring out a construction a set of arabesques and rhythms » J. VILLON. He is part of the famous group of Puteau with these two brothers Raymond DUCHAMP-VILLON and Marcel DUCHAMP.

Paintings by Jacques VILLON currently on sale at the gallery

no images were found




Raymond DUCHAMP-VILLON


Raymond DUCHAMP-VILLON (1876 – 1918)

Le 5 Novembre 1876 naissant à Damville, dans l’Eure, le second fils du Receveur de l’Enregistrement, Justin-Isidore-Eugène Duchamp et de sa femme, Marie-Caroline-Lucie Nicolle. Dès la rentrée scolaire de 1885, il devient pensionnaire au Lycée Corneille de Rouen. En 1894, le voilà à Paris, au Quartier Latin pour faire son P.C.B.  Sur le point de terminer sa médecine, il est atteint d’une crise de rhumatismes aigus qui l’oblige à abandonner ses études et à se soigner sérieusement. C’est à ce moment qu’il commence à sculpter, en autodidacte .L’œuvre : Elle peut se diviser en trois périodes : les premières œuvres, influencées par Rodin, entre 1902 et 1910. La recherche d’une forme simplifiée, entre 1910 et 1912. Les sculptures « cubistes » entre 1912 et la mort de l’artiste.
A partir de 1904, Raymond Duchamp-Villon expose régulièrement des œuvres à la Société Nationale des Beaux-Arts, puis aux Indépendants et au Salon d’Automne.
Le groupe de Puteaux se forme autour des 3 frères Duchamp. Duchamp-Villon expose son Beaudelaire dans un ensemble d’André Mare au Salon d’Automne 1910-1911.
En 1912, la Section d’Or expose sous ce nom rue La Boétie. Au Salon d’Automne la Maison Cubiste.
En 1913, il expose à New-York : l’Armony Show et au Salon d’Automne le Boudoir avec André Mare.
En 1914, il s’engage comme médecin auxiliaire. Il est envoyé au IIème Cuirassiers à St Germain en Laye. Envoyé sur le front de Champagne en 1915, il y contracte la typhoïde.
En 1916, Hôpital de Mourmelon : le Coq Gaulois pour le Théâtre aux Armées.
En 1917, Hôpital de Châlons sur Marne. Portrait du Professeur Gosset et études pour un jeu d’échecs.
En 1918 , il est transporté à Cannes et meurt le 7 Octobre.

L’art est le rapport de l’homme avec l’indéchiffrable. Il n’y a rien d’étonnant à ce qu’il soit illisible… C’est aussi l’unique moyen pour l’homme de s’évader en esprit et de goûter la liberté.
(Notes manuscrites inédites de Raymond Duchamp-Villon).