Galerie Bertran

Ecole de Rouen, Ecole Normande, Art, antiquités, peinture XIXeme et XXeme siècle



Posts tagged "pierre dumont"

Exposition d’automne 2014


 

Charles FRECHON

Charles FRECHON : Meules au couchant

Exposition d’automne 2014

Pour la rentrée 2014, la Galerie Bertran présente ses dernières acquisitions. De nombreuses toiles, aquarelles et dessins allant de 1880 à 1940 sont exposés. Le paysage, le nu et la nature morte se côtoient avec des toiles choisies de peintres de l’École de Rouen et d’artistes normands.
Une grande diversité picturale se concentre au 108 de la rue Molière pour cette exposition d’Automne.
Deux Mousquetaires* sont à l’affiche : Charles Frechon (1856-1929) avec des Meules au couchant, toile brossée vigoureusement avec une palette aux teintes vives et, Léon-Jules Lemaître (1850-1905) avec Le Gros-Horloge, panneau traité en camaïeu de gris, animé de personnages. La petite production de ces artistes, due à un incendie pour le premier et à un décès prématuré pour le second, fait de leurs peintures des pièces prisées par les collectionneurs.
Autre figure importante de l’exposition, le peintre post-cubiste Pierre Hodé est également présent, avec trois oeuvres dont une de 1921 représentant un buveur.
Cette importante réunion de toiles provient essentiellement de collections privées. Ces oeuvres inédites seront présentées à la galerie jusqu’au 14 novembre 2014.

* Mousquetaires : Surnom donné à Léon Jules Lemaître, Charles Angrand, Charles Frechon et Joseph Delattre, artistes dissidents qui mèneront une fronde contre l’académie de peinture rouennaise.

Antoine Bertran

2014 autumn exhibition

For September 2014, the Bertran Gallery presents its latest acquisitions. Many paintings, watercolors and drawings from 1880-1940 are on display. The landscape, the nude and still life, share the picture rails with selected works by painters of the School of Rouen and Normandy artists.

A large pictorial diversity is concentrated in 108 of the Street Molière for this Autumn exhibition.
* Two Musketeers are showing : Frechon Charles (1856-1929) with the setting wheels, vigorously brushed canvas with a palette with bright colors and Leon-Jules Lemaître (1850-1905) with Gros-Horloge, treated panel in shades of gray, animated characters.




Exposition d’été 2014


Parvis de la Cathédrale de Rouen

Parvis de la Cathédrale de Rouen

Exposition d’été 2014

Du 9 mai au 10 juillet 2014

Rouen, ville aux cent clochers.

Aux cotés de quelques paysages et natures mortes, la galerie Bertran met en avant les monuments Rouennais et les rues de Rouen.

La cathédrale, comme un échos aux Musée des Beaux-Arts de Rouen, est largement représentée.

Les peintres de l’École de Rouen se sont peu risqués, après Claude Monet, à escalader de leurs pinceaux le parvis de la cathédrale. Il faudra attendre la seconde génération d’artistes, libérée de ses complexes et savamment conseillée par Joseph Delattre, pour voir apparaître de nouvelles visions de cette merveille gothique. Aux côtés des cathédrales, d’autres thèmes chers à ces artistes sont également abordés : le port et ses ponts , les rues pavées et maisons à pans de bois, les paysages qui bordent la ville.

Liste des peintres exposés : Léonard Bordes, Pierre Le Trividic, Michel Frechon, Alfred Dunet, Pierre Hodé, Robert Antoine Pinchon, Pierre Dumont, Narcisse Hénocque, Maurice Louvrier, Narcisse Guilbert, Marcel Couchaux, Adrien Segers, Hippolyte Madelaine, Léon Suzanne,Joseph Delattre, Henri Vignet et Albert Lebourg.

A. Bertran

 

 

Summer Exhibition 2014

Rouen, town of one hundred bell tower.

From May 9 to July 10, 2014

Bertran The gallery highlights the monuments and streets of Rouen.

The painters of the Rouen school have low risk after Claude Monet, of their brushes to climb the cathedral parvis. It was not until the second generation of artists, released from their complexes and expertly advised by Joseph Delattre, to see new visions of this Gothic marvel. Alongside the cathedral, other themes dear to the artist are also discussed : the port and its bridges, cobbled streets and timbered houses, landscapes bordering the city.

Exposed painters list : Léonard Bordes, Pierre Le Trividic, Michel Frechon, Alfred Dunet, Pierre Hodé, Robert Antoine Pinchon, Pierre Dumont, Narcisse Hénocque, Maurice Louvrier, Narcisse Guilbert, Marcel Couchaux, Adrien Segers, Hippolyte Madelaine, Léon Suzanne,Joseph Delattre, Henri Vignet et Albert Lebourg.

A. Bertran




Exposition à l’Armitière : Plages et bords de Seine


Exposition à l’Armitière : Plages et bords de Seine

exposition du 2 mai au 28 septembre 2013

Dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste, la Galerie Bertran propose une visite dans la librairie l’Armitière. Parmi les livres, des toiles et aquarelles d’artistes normands sont présentées. Du début XXème avec Narcisse Guilbert,  la Seine en amont de la Bouille,  jusqu’à Jean Dannet, avec une peinture de 1964, Les Maquereaux.

Des œuvres des peintres Pierre Dumont et Léonard Bordes sont également exposées.  Les plages de la côte normande aux ciels lumineux s’opposent au ciel noir et pollué des quais de Rouen sous la pluie.

Le livre, Rouen au fil de l’eau présente ces artistes authentiques aux univers variés. Il sera disponible début mai à la librairie l’Armitière et à la Galerie Bertran.

Peintres exposés : Georges Cyr, Léonard Bordes, Pierre Dumont, Narcisse Guilbert, Pierre Le Trividic, Jean Arnavielle, Charles Naillod, Hippolyte Madelaine, Louis Vergetas, Georges Bradberry, Jean Dannet.

Une déambulation entre trois lieux expositions est donc possible pour les amateurs de peintures : Le Musée des Beaux Arts, l’Armitière (et l’Armitière jeunesse) et la Galerie Bertran.

A. Bertran

Exhibition to Armitière Library : Beaches and river Seine

Exhibition from May 2 to September 28, 2013

In the context of Normandy Impressionist Festival, the gallery Bertran offers a visit to the bookstore the Armitière. Among the books, paintings and watercolors by Norman artists are presented. With early twentieth Narcisse Guilbert,  la Seine en amont de la Bouille circa 1906, until Jean Dannet with Les Maquereaux circa 1964.

Works of painters Pierre Dumont and Leonard Bordes are also exposed. The beaches of the Normandy coast with bright skies are opposed to black and polluted sky Rouen docks in the rain.

A. Bertran

 




Pierre HODÉ


Pierre HODÉ (1889-1942)

Georges Ducenne de sa véritable identité, il signe toutes ses toiles du nom de son grand-père maternel. Artiste autodidacte, commis sur le port de Rouen puis fonctionnaire à la préfecture, il dessine et commence à peindre sur les rives de la Seine. Ami de Pinchon et de Dumont, il accompagne ce dernier à Paris, au Bateau-Lavoir et se consacre désormais uniquement à la peinture.
Paysages et natures mortes sont ses thèmes de prédilection. Délaissant le motif , il exécute désormais ses paysages en atelier. Ses oeuvres très composées ne laissent pas de place au hasard, abandonnant tout effet de perspective, il géométrise les formes et adopte une manière cubiste jusqu’en 1932.
A partir de cette date, il délaisse la peinture au profit du théâtre. Les toiles qu’il exécute par la suite perdent leur rigueur et les formes s’assouplissent.

Tableaux de Pierre HODÉ  actuellement en vente à la galerie




Pierre DUMONT


Pierre DUMONT (1884-1936)

Initié à la peinture par son ami Pinchon, il commence à travailler sur le motif et rencontre des peintres locaux.Ses premières toiles trahissent l’influence impressionniste, mais très vite, les paysages perdent leur charme tranquille , la palette s’assombrit et la pâte s’épaissit.Révolté par l’archaisme des expositions municipales, ce jeune peintre volontaire fonde le groupe des XXX dont la première manifestation a lieu en 1907. Matisse, Derain, Marquet et Vlaminck y participent.Deux ans plus tard, le groupe élargit devient “Société de peinture Moderne”.
Après l’expérience fauve ,Dumont se lance dans le cubisme puis c’est le départ pour la capitale et le Bateau Lavoir où il fréquente Max Jacob, Picabia, Gris, Apollinaire… Après la “vie parisienne”, il retrouve la côte normande, la cathédrale rouennaise, Gasny et la vallée de la Seine mais harcelé par de violentes attaques , il doit bientôt cesser toute activité.Ses couleurs semblent sculptées sur la toile, intenses et lumineuses dans les périodes d’accalmie, elles se chargent de noir et disparaissent totalement quand sa peinture devient l’expression d’un cri.

Catalogue disponible à la boutique

Tableaux de Pierre DUMONT  actuellement en vente à la galerie




Exposition d’automne 2011


Pierre DUMONT (1884-1936)

Pierre DUMONT (1884-1936) : Voilier sur la Seine

Exposition d’automne 2011

du 19 novembre 2011 au 7  janvier 2012

Pierre DUMONT (1884-1936) : Voilier sur la Seine




Ecole de Rouen : journal exposition d’automne 2011 art.7


Pierre Dumont

Pierre Dumont

Ecole de Rouen : journal exposition d’automne 2011 art.7

Pierre DUMONT (1884-1936)

Pierre Dumont a un rôle très important pour l’art moderne au début du XXème siècle. Las de La Société des Artistes Rouennais qu’il trouve trop indulgente au regard de l’avant-garde locale, il fonde avec Robert Antoine Pinchon, Eugène Tirvert et Maurice Louvrier le Groupe des XXX (réunion de trente artistes). Cet ensemble d’artistes novateurs est rapidement à l’étroit et devient en 1909 La Société Normande de Peinture Moderne, société qui comptera plus de soixante adhérents : Albert Marquet, Francis Picabia, Raoul Dufy, Jacques Villon, Marcel Duchamp etc.
En 1912 Pierre Dumont fonde avec le groupe de Puteaux (les frères Duchamp) Albert Gleizes et Jean Metzinger, La Section d’Or et organise l’accrochage d’une exposition qui deviendra légendaire à la galerie de la Béotie.




Exposition d’été 2011


Pierre DUMONT (1884-1936) - Léon-Jules LEMAITRE (1850-1905)

Pierre DUMONT (1884-1936) – Léon-Jules LEMAITRE (1850-1905)

 

Exposition d’été 2011

du 20 mai 23 juillet 2011

 

 

Pierre DUMONT (1884-1936) : Le Pré aux Loup

Léon-Jules LEMAITRE (1850-1905) : Rouen, le Cours Boieldieu




Ecole de Rouen : journal exposition d’été 2011 art.4


Pierre Dumont

Pierre Dumont

Ecole de Rouen : journal exposition d’été 2011 art.4

Pierre DUMONT (1884-1936)

Un fauve de 1901 se libère.

L’été dernier, dans notre exposition « Normandie Impressionniste », nous avions réuni des toiles fauves de Pierre Dumont (1884-1936) dont une vue de La côte Sainte Catherine que nous dations sagement de 1907. La surprise fût grande quand nous avons découvert dans une collection, une toile de la même veine et d’un sujet identique datée de 1901. Nous connaissions la hardiesse des jeunes élèves de Delattre dont le Blainville-Crevon daté 1900 de Maurice Louvrier (1878-1954), mais ignorions que le jeune et tumultueux Dumont, encouragé par son maître et les discussions de l’atelier avait brossé si tôt des toiles si audacieuses, peut-être ébloui par les peintures de Van Gogh,. Nous sommes quatre ans avant l’exposition des Fauves et il est bon de reconsidérer certains de ces peintres, qualifiés à mauvais escient de suiveurs. Ils peignaient avec la fougue de leurs vingt ans et cherchaient à se singulariser dans leur art. Louvrier nous parle de ce temps où il se retrouvait avec le poète Francis Yard et son ami Pierre : « … Avec ceux-là aussi ce sera d’affolantes querelles : cris, verres renversés, injures, querelles ne s’arrêtant qu’à la naissance du pugilat. Mais avec eux, de l’amitié va naître, grandir au milieu d’un tas de luttes nécessaires. Cher vieux Delattre, qui avait un quart de siècle de plus que Dumont, quelle douceur et quelle beauté dans la trace que tu as laissée parmi nous. »

 




EXPOSITION PIERRE DUMONT (1884-1936)


Pierre DUMONT (1884-1936)

Pierre DUMONT (1884-1936) : La rue de L’Epicerie à Rouen

 

EXPOSITION PIERRE DUMONT (1884-1936)

du 29 septembre au 31 octobre 2005

Pierre Dumont : La rue de l’Epicerie




Pierre DUMONT (1884-1936) – Maurice LOUVRIER (1878-1954)


Pierre DUMONT (1884-1936) - Maurice LOUVRIER (1878-1954)

Pierre DUMONT (1884-1936) – Maurice LOUVRIER (1878-1954)

 

Pierre DUMONT (1884-1936) – Maurice LOUVRIER (1878-1954)

Deux amis – Deux peintres engagés

Pierre Dumont fait la connaissance de Maurice Louvrier au lycée Corneille à Rouen : c’est le début d’une amitié profonde, durable, parfois orageuse. Les deux artistes participerons à de nombreux évènements normands et parisiens. Ils suivront un itinéraire commun depuis les Beaux Arts en passant par l’Académie Libre de Joseph Delattre puis avec les frères Duchamp à Blainville Crevon. Adhérents à la société des Artistes Rouennais, créée par le peintre Marcel Delaunay, Dumont, soutenu par Louvrier, fondera ensuite le Groupe des XXX qui s’élagie ensuite en société de peinture moderne…(extrait du carton d’invitation)

Pierre DUMONT (1884-1936) : Nature morte à la brioche




Pierre DUMONT (1884-1936) – Maurice LOUVRIER (1878-1954)


 

Pierre DUMONT (1884-1936) - Maurice LOUVRIER (1878-1954)

Pierre DUMONT (1884-1936) – Maurice LOUVRIER (1878-1954)

 

Pierre DUMONT (1884-1936) – Maurice LOUVRIER (1878-1954)

deux amis, deux peintres engagés

Exposition du 18 mars au 18 mai 1995

Maurice LOUVRIER (1878-1954) : Nature morte aux abricots