Joseph DELATTRE (1858-1912)

Ami fidèle d’Angrand et de Monet, c’est le défenseur farouche des idées nouvelles. Ses premières toiles s’inscrivent dans la tradition de l’école de Barbizon puis sa manière évolue, elle devient plus libre, les formes se simplifient, les contours s’estompent. Perdant leur caractère “conventionnel”, ses toiles se heurtent à l’incompréhension du public. Harcelé par les difficultés financières, il est contraint de travailler en usine.En 1895 , il crée ” l’Académie Libre” ouvrant son atelier à de jeunes peintres qu’il entraine sur le motif, au Pré du Loup ou sur la Côte Sainte-Catherine d’où l’on peut voir la ville, la Seine et les trois mâts.
Maître écouté et admiré par toute une génération d’artistes rouennais, il écrit avec modestie : “Je n’aurai donné qu’un petit son de flûte mais il aura été juste”.

Tableaux de Joseph DELATTRE  actuellement en vente à la galerie