Galerie Bertran

Ecole de Rouen, Ecole Normande, Art, antiquités, peinture XIXeme et XXeme siècle



expositions précédentes

FESTIVAL 2016 Exposition prolongée jusqu’au 24 septembre inclus


Venez découvrir la selection de tableaux proposée par à galerie Bertran du 15 avril au 10 septembre 2016. Quelques oeuvres choisies

Pinchon72




Marcel COUCHAUX Une terre, des animaux et des hommes


 

Marcel COUCHAUX : Les ramasseurs de pommes

Marcel COUCHAUX : Les ramasseurs de pommes

Marcel COUCHAUX
Une terre, des animaux et des hommes

du 25 septembre au 7 novembre 2015

Pour la rentrée 2015 la galerie Bertran rend hommage à un artiste amoureux du monde rural. Une sélection de toiles de Marcel Couchaux est présentée aux côtés de ses amis peintres.

Marcel Couchaux né en 1877 passe sa scolarité à Rouen, étudie le violon et se découvre un vif intérêt pour la peinture.

Il entre à l’école des Beaux-arts et se lie d’amitié avec des jeunes peintres comme Maurice Louvrier et Eugène Tirvert.  Le petit groupe grandit et rejoint l’atelier du peintre Joseph Delattre en 1895 pour étudier la peinture de plein air. L’enseignement y est bien plus libre et moderne, le jeune professeur les encourage à exploiter  leur  singularité.  Marcel Couchaux développe une vision personnelle jusqu’alors  étouffée par l’enseignement trop strict de l’académie des Beaux-arts de Rouen. En 1899, âgé de 22 ans, Marcel Couchaux se marie et reprend avec sa jeune épouse une épicerie à Sommery dans le pays de Bray. Là, il scrute avec passion ce qui sera son futur sujet de peinture, le monde rural.

 

Marcel COUCHAUX

Land, animals and men

from September 25 to November 7, 2015

For September 2015, the gallery Bertran recognizes an artist lover of the rural world. A selection of paintings by Marcel Couchaux is presented alongside his painter friends.

Marcel Couchaux born in 1877 spent his school in Rouen, studied violin and discovered a keen interest in painting.

He entered the School of Fine Arts and became friends with young artists like Maurice Louvrier Tirvert and Eugene Tirvert. The small group grew and joined the studio of the painter Joseph Delattre in 1895 to study the outdoor painting. Education is much more open and modern, the young teacher encourages them to exploit their singularity. Marcel Couchaux develops a personal vision hitherto stifled by too strict teaching of the Academy of Fine Arts in Rouen. In 1899, aged 22, Marcel Couchaux marries and takes with his young wife in a grocery store Sommery the Bray. Here he examines with passion what will be his future on painting the countryside.




Exposition d’hiver 2015-2016


MAÎTRES DU PAYSAGE

Exposition du 11 décembre 2015 au 15 mars 2016

Voir la galerie 

Nommé directeur du Musée de Rouen, l’aventurier Louis Ambroise Garneray, personnage aux multiples talents, décide de créer un salon de peinture avec la municipalité en 1833. Peintre, écrivain, et ancien corsaire français, il organise une exposition annuelle au Musée des Beaux-Arts de Rouen qui regroupe pendant un mois un grand nombre d’artistes normands. C’est un succès immédiat, les visiteurs viennent nombreux et la manifestation est prolongée au Havre où des locaux sont mis à disposition. Les expositions gagnent en envergure, des artistes européens et de toute les régions de France sont invités à participer. Dans le but de « propager le goût des Arts et d’encourager les artistes » Louis Ambroise Garneray crée la Société des Amis des Arts.

Les artistes proposent leurs plus belles œuvres et, pour être remarqués, les grands formats sont privilégiés. Pour affronter le regard du public et se mesurer à leurs semblables, ils dévoilent le meilleur d’eux-mêmes. Des talents se côtoient, une émulation naît, des générations se font face, se heurtent, des nouvelles tendances naissent, l’art progresse.

Les peintres académiques dit « pompiers » laissent progressivement la place, souvent à contre cœur, aux paysagistes. Les artistes romantiques, les réalistes puis les impressionnistes qui essuient pourtant de vives critiques, deviennent incontournables.

Antoine Bertran                         Réf. « Salons de Rouen 1833-1947 » G. Bonin, F. Lespinasse, P. Sanchez

Pour l’exposition d’hiver 2015-2016 : Maîtres du Paysage, la galerie Bertran présente des peintres acteurs de ces grands rassemblements. Quelques pièces hors normes, de qualité et de formats exceptionnels, se côtoient sur nos murs.

 

MASTERS LANDSCAPE

Exhibition from December 11, 2015 to March 16, 2016

See the Gallery

 Appointed Director of the Rouen Museum, the adventurer Louis Ambroise Garneray, character of many talents, decided to create a large Painting Salon with the municipality in 1833. Painter, writer, and former French privateer, he organizes an annual exhibition at the Museum of Fine-Arts of Rouen for a month which includes a large number of Norman artists. It is an immediate success, and many visitors come to the event is extended to the town Le Havre where the premises are available. The exhibitions are gaining scale, and European artists from all regions of France are invited to participate. In order to “spread the taste of Arts and encourage artists’ Louis Ambroise Garneray creates the Society of Friends of Arts.

The artists offer their most fine works for be noticed, large formats are preferred. To confront the public eye and to measure up to their peers, they reveal the best of themselves. Emulation is born, generations face each other, collide, new trends are born, art progresses.

The academic painters gradually left way, unwillingly, to landscapers. Romantic artists, realistic and impressionistic becoming essential.




Exposition Peintres et villégiature


Pierre DUMONT : La Bouille, Rhéa à l'hotel Saint-Pierre

Pierre DUMONT : La Bouille, Rhéa à l’hotel Saint-Pierre

Peintres et villégiature

Pour son exposition d’été la galerie Bertran met le cap sur des sites remarquables. Les villages des bords de Seine ,  la Bouille, Villequier, la Roche Guyon, Les Andelys … et des bords de mer comme Saint-Valéry en Caux, Fécamp, Dieppe … seront présentés avec près de soixante numéros.

Liste des peintres : Eugène BOUDIN, Albert LEBOURG,  Eugène CLARY, Robert Antoine PINCHON, Pierre DUMONT, Maurice LOUVRIER, Joseph DELATTRE, Maximilien LUCE,  Paul Elie GERNEZ, Narcisse GUILBERT, Narcisse HENOCQUE, Paul MASCART, René SAUTIN, Paul SIGNAC, Adrien SEGERS, Georges BRADBERRY, Georges CYR, Léonard BORDES, Eugène TIRVERT …

Oeuvres choisies

Catalogue de l’exposition disponible en galerie et sur le site rubrique boutique.

 

Painters and resorts

For its summer exhibition the gallery Bertran sets course for the remarkable sites. The villages along the Seine, la Bouille, Villequier, La Roche Guyon, Les Andelys … and seashores as Saint-Valéry en Caux, Fecamp, Dieppe … will be presented with nearly sixty numbers.
List of painters: Eugène BOUDIN, Albert LEBOURG Eugene CLARY, Robert Antoine Pinchon, Pierre DUMONT Maurice LOUVRIER Joseph DELATTRE, Maximilien LUCE, Paul Elie GERNEZ, Narcisse GUILBERT, Narcissus HENOCQUE, Paul MASCART, René SAUTIN, Paul SIGNAC, Adrien SEGERS, Georges BRDABERRY, Georges CYR, Leonard BORDES, Eugene TIRVERT …

Selected Works
Catalog of exhibition gallery available on the website under Shop. 




Exposition J. DELATTRE – R. A. PINCHON


Exposition Joseph Delattre - Robert Antoine Pinchon

Exposition Joseph Delattre – Robert Antoine Pinchon

Exposition J. DELATTRE – R. A. PINCHON

La Galerie Bertran rend hommage à deux peintres aux visions très différentes, avec les toiles proches du monochrome de Joseph DELATTRE, et celles aux couleurs éclatantes de Robert Antoine PINCHON

Joseph DELATTRE

Déville-lès-Rouen – 1858 • Petit-couronne – 1912

Enfant, Joseph Delattre est turbulent et possède un fort caractère. Il n’aime guère suivre les enseignements des aînés durant sa scolarité ni à l’École des Beaux-arts de Rouen. En opposition avec les méthodes qu’il juge trop strictes et qui brident les talents, il fonde rue des Charrettes une école de peinture en plein air. Il devient ainsi un personnage clé de l’École de Rouen et attire à lui de nombreux élèves. En apportant de judicieux conseils, il apporte richesse et diversité à toute une génération d’artistes. Bienveillant, il est très apprécié voire vénéré par certains de ses disciples. On l’appelle maître et ses enseignements sont estimés. Il expose à Rouen avec ses amis Charles Frechon, Charles Angrand et Léon Jules Lemaître, farouches défenseurs de l’impressionnisme et du néo-impressionnisme. Sa peinture est remarquée par le peintre Camille Pissarro qui lui rend visite rue des Charrettes, par le collectionneur François Depeaux qui lui achète près de 80 toiles et par le galeriste Durand Ruel avec deux expositions en 1900 et 1902.

Avec une palette chromatique assez restreinte, Joseph Delattre capte avec justesse les différentes atmosphères qui l’entourent. Surnommé le peintre de la Seine, il s’installe au même endroit pour traquer des ses yeux perçants les moindres nuances de lumières et de couleurs. La transition de style entre le XIXe et XXe siècle est parfaitement illustrée par son travail. Une exigeance technique pour une vision débridée et moderne.

Robert Antoine PINCHON

Rouen – 1886 • Rouen – 1943

Artiste précoce, tout semble réussir au jeune Robert Antoine Pinchon. Issu d’un milieu artistique littéraire, il devient l’ami de Pierre Dumont et de Marcel Duchamp au Lycée Corneille. Il expose sa première toile à 14 ans, dans la vitrine de Ch. Dejonghe et Ch. Dumont, marchands de couleurs fines au 47 rue de la République à Rouen. Déjà, il est remarqué et apprécié par le journaliste G. Dubosc. Il rejoint les cours de Philippe Zacharie à l’Ecole des Beaux-Arts de Rouen.

Le talent du jeune artiste et l’appui de ses parents lui permettent de rencontrer et d’obtenir le soutien du collectionneur Francois Depeaux. En 1905, la galerie Legrip accueille le jeune artiste pour sa première exposition personnelle. Il se joint ensuite à la Société des Artistes Normands. François Depeaux lui achète deux toiles, et le met en contact avec une galerie parisienne pour une exposition. Là aussi, il est salué par la critique et séduit également le public. Consécration pour le jeune peintre, il entre dans les collections du Musée des Beaux-Arts de Rouen, grâce à la Donation Depeaux.

Remarquable coloriste, Robert Antoine Pinchon est doué pour harmoniser des teintes. Avant 1910, les toiles sont éclatantes, les couleurs vives et pures sont appliquées avec fougue. Ensuite, des arrangements plus délicats aux nuances rosées font leur apparition. Puissante ou légère, la lumière omniprésente est subtilement traitée. Ses compositions aériennes, aux silhouettes évanescentes sont empreintes de mystère et de poésie.

Antoine Bertran

VOIR LA GALERIE

Exhibition J. DELATTRE – R. A. PINCHON

The Bertran Gallery pays tribute to two artists with very different visions, with almost monochrome paintings of Joseph Delattre, and those brightly colored Robert Antoine Pinchon

Joseph DELATTRE

Déville-lès-Rouen – 1858 • Petit-couronne – 1912

Child, Joseph Delattre is turbulent and has a strong character. He does not like to follow the teachings of elders during his studies neither the School of Fine Arts of Rouen. In contrast with the methods he deems too strict and brident talents, he founded a street carts outdoor painting school. It thus becomes a key figure of the School of Rouen and attracts many students to him. By providing the right advice, he brings wealth and diversity to a whole generation of artists. Benevolent, it is very appreciated even venerated by some of his followers.

His lessons are estimated and his students call him master. He exhibited at Rouen with his friends Charles Frechon, Charles Angrand and Léon Jules Lemaitre, fierce defenders of Impressionism and Neo-Impressionism. His painting is noticed by the painter Camille Pissarro who visited him in his studioin Charette Street, the collector François Depeaux which buys nearly 80 paintings and the gallery Durand Ruel with two exhibitions in 1900 and 1902.

With a fairly limited color palette, Joseph Delattre aptly captures the various atmospheres surrounding him. Nicknamed the painter of the Seine, he settled in one place to track down his sharp eyes every nuance of light and color.The transitional style between the nineteenth and twentieth centuries is perfectly illustrated by his work. Technical exigency for unbridled and modern vision.

Robert Antoine PINCHON

Rouen – 1886 • Rouen – 1943

Precocious artist, everything seems to succeed to the young Robert Antoine Pinchon. Stemming from a literary arts community, he befriends Pierre Dumont and Marcel Duchamp at the Lycée Corneille. He exhibited his first painting at age 14, in the window shop of Ch. Dejonghe and Ch. Dumont, fine color merchants at 47 Rue de la République in Rouen. Already, it is noticed and appreciated by journalist G. Dubosc. He joined Philippe Zacharie courses at the Ecole des Beaux-Arts in Rouen.

The talent of the young artist and the support of his parents allow him to meet and obtain the support of the collector Francois Depeaux. In 1905, the gallery Legrip exhibit the young artist his first solo exhibition. He then joined the Society of Artists Normans. François Depeaux buys two paintings, and put him in contact with a Parisian gallery for an exhibition. Again, it is critical acclaim and also wowed the audience. Consecration to the young painter, he entered the collections of the Museum of Fine Arts in Rouen, thanks to the donation Depeaux.

Remarkable colorist Robert Antoine Pinchon is good at harmonizing hues. Before 1910, the paintings are vibrant, bright and pure colors are applied with enthusiasm. Then, more delicate rosy shades arrangements are emerging. Powerful and lightweight, the omnipresent light is subtly treated. His aerial compositions, the evanescent silhouettes are imprints of mystery and poetry.

Antoine Bertran




Exposition d’automne 2014


 

Charles FRECHON

Charles FRECHON : Meules au couchant

Exposition d’automne 2014

Pour la rentrée 2014, la Galerie Bertran présente ses dernières acquisitions. De nombreuses toiles, aquarelles et dessins allant de 1880 à 1940 sont exposés. Le paysage, le nu et la nature morte se côtoient avec des toiles choisies de peintres de l’École de Rouen et d’artistes normands.
Une grande diversité picturale se concentre au 108 de la rue Molière pour cette exposition d’Automne.
Deux Mousquetaires* sont à l’affiche : Charles Frechon (1856-1929) avec des Meules au couchant, toile brossée vigoureusement avec une palette aux teintes vives et, Léon-Jules Lemaître (1850-1905) avec Le Gros-Horloge, panneau traité en camaïeu de gris, animé de personnages. La petite production de ces artistes, due à un incendie pour le premier et à un décès prématuré pour le second, fait de leurs peintures des pièces prisées par les collectionneurs.
Autre figure importante de l’exposition, le peintre post-cubiste Pierre Hodé est également présent, avec trois oeuvres dont une de 1921 représentant un buveur.
Cette importante réunion de toiles provient essentiellement de collections privées. Ces oeuvres inédites seront présentées à la galerie jusqu’au 14 novembre 2014.

* Mousquetaires : Surnom donné à Léon Jules Lemaître, Charles Angrand, Charles Frechon et Joseph Delattre, artistes dissidents qui mèneront une fronde contre l’académie de peinture rouennaise.

Antoine Bertran

2014 autumn exhibition

For September 2014, the Bertran Gallery presents its latest acquisitions. Many paintings, watercolors and drawings from 1880-1940 are on display. The landscape, the nude and still life, share the picture rails with selected works by painters of the School of Rouen and Normandy artists.

A large pictorial diversity is concentrated in 108 of the Street Molière for this Autumn exhibition.
* Two Musketeers are showing : Frechon Charles (1856-1929) with the setting wheels, vigorously brushed canvas with a palette with bright colors and Leon-Jules Lemaître (1850-1905) with Gros-Horloge, treated panel in shades of gray, animated characters.




Exposition en cours


FESTIVAL NORMANDIE IMPRESSIONNISTE

Têtes d’affiche

 Du 15 avril au 10 septembre 2016

Quelques oeuvres choisies

Détail : Pierre HODE : Portrait de femme

Détail : Pierre HODE : Portrait de femme

La Galerie Bertran dresse le portrait de cinq artistes rouennais.

Vous découvrez ainsi des périodes picturales bien distinctes que la ville a vu naître dans ses murs. Les artistes retenus pour cette exposition sont Albert Lebourg, Pierre Dumont, Pierre Hodé et Maurice Louvrier. Une sélection de cinq à dix œuvres est réunie par artiste, accompagnée de documents, d’archives photographiques et d’un ouvrage sous la forme de journal retraçant leur parcours.

Albert Lebourg (1849-1928) : C’est le plus ancien peintre rouennais attaché au mouvement impressionniste. Grand technicien, il excelle au dessin avec de très beaux clairs obscurs et peint de magnifiques toiles où les ciels sont traités avec force et subtilité. Encore peu connue du grand public, son œuvre colossale est dispersée dans de nombreux Musées nationaux.

 Maurice Louvrier (1878-1954) : Peintre insolite, il recherche sans cesse de nouvelle manière de peindre. Capable de changer de technique et de palette avec une facilité déconcertante, il emmène le spectateur vers des univers inattendus. Inclassable, cet artiste innovant développe d’autres talents comme la musique, l’écriture et la comédie.

Robert Antoine PINCHON (1886-1943) : Artiste précoce, tout semble réussir au jeune Robert Antoine Pinchon. Il expose sa première toile à 14 ans rue de la République à Rouen où il est remarqué. François Depeaux, industriel et collectionneur avisé, lui achète plusieurs toiles et le fait entrer ainsi, dans une des plus grandes collections de peinture du XX siècle. Remarquable coloriste, il est doué pour harmoniser des teintes. Avant 1910, les toiles sont éclatantes, les couleurs vives et pures sont appliquées avec fougue. Ensuite, des  arrangements plus délicats aux nuances rosées font leur apparition. Ses compositions aériennes, aux silhouettes évanescentes sont empreintes de mystère et de poésie.

Pierre Dumont (1884-1936) : Fougueux, colérique, intransigeant et parfois provocateur, Pierre Dumont est un farouche défenseur des idées nouvelles. S’insurgeant contre tout conservatisme, il entreprend de réunir les peintres novateurs du début XX. Reconnu par les plus grands artistes, galeristes et collectionneurs de son époque, il peint des toiles puissantes qui ne laissent pas le spectateur indifférent.

Pierre Hodé (1889-1942) : Fasciné par le port de Rouen, Pierre Hodé s’intéresse aux formes anguleuses des bateaux et des sites industriels. Encouragé par Pierre Dumont, il rejoint Montmartre et prend un atelier au Bateau-lavoir. Sa peinture aux teintes vives, proche du fauvisme, évolue alors vers un cubisme pondéré, avec des teintes moins sonores.

Pour inclure des oeuvres lors de cette manifestation, contacter la galerie au 02 35 98 24 06 ou par mail galeriebertran@gmail.com.

 

FESTIVAL NORMANDY IMPRESSIONNISTE

Têtes d’affiche

From April 15 to September 10, 2016

Détail : Pierre HODE : Portrait de femme

The Bertran Gallery portrays five Rouen artists.

You discover also distinct painterly periods born in the city. The artists selected for this exhibition are Albert Lebourg, Dumont Pierre, Pierre Hodé and Maurice Louvrier. A selection of five to ten works met for artists, along with documents, photo archives and a book in the form of a newspaper retracing their route.

Albert Lebourg (1849-1928) : This is the oldest Rouen painter attached to the Impressionist movement. Great technician, he excels in design with beautiful chiaroscuro and painted beautiful paintings where the skies are treated with strength and subtlety. Still little known to the public, his colossal work is scattered in many national museums.

Louvrier Maurice (1878-1954) : unusual painter, he is always looking for new way of painting. Capable of changing technica and range of colors with ease, he leads the viewer to unexpected universe. Unclassifiable, this innovative artist develops other talents like music, writing and acting.

Pierre Dumont (1884-1936) : Fiery, angry, uncompromising and sometimes provocative, Pierre Dumont is a fierce advocate of new ideas. Rebelling against everything conservatism, he began to gather the innovative painters of the early XX. Recognized by the greatest artists, gallery owners and collectors of his time, he painted powerful paintings that do not leave the viewer indifferent.

Pierre Hodé (1889-1942) : Fascinated by the port of Rouen, Pierre Hodé is interested in angular shapes of boats and industrial sites. Encouraged by Pierre Dumont, he joined Montmartre and takes a workshop in the Bateau-Lavoir. His painting brightly colored, near the Fauvism, Cubism then changes to a weighted, with harmonies less radiant.




Exposition d’été 2014


Parvis de la Cathédrale de Rouen

Parvis de la Cathédrale de Rouen

Exposition d’été 2014

Du 9 mai au 10 juillet 2014

Rouen, ville aux cent clochers.

Aux cotés de quelques paysages et natures mortes, la galerie Bertran met en avant les monuments Rouennais et les rues de Rouen.

La cathédrale, comme un échos aux Musée des Beaux-Arts de Rouen, est largement représentée.

Les peintres de l’École de Rouen se sont peu risqués, après Claude Monet, à escalader de leurs pinceaux le parvis de la cathédrale. Il faudra attendre la seconde génération d’artistes, libérée de ses complexes et savamment conseillée par Joseph Delattre, pour voir apparaître de nouvelles visions de cette merveille gothique. Aux côtés des cathédrales, d’autres thèmes chers à ces artistes sont également abordés : le port et ses ponts , les rues pavées et maisons à pans de bois, les paysages qui bordent la ville.

Liste des peintres exposés : Léonard Bordes, Pierre Le Trividic, Michel Frechon, Alfred Dunet, Pierre Hodé, Robert Antoine Pinchon, Pierre Dumont, Narcisse Hénocque, Maurice Louvrier, Narcisse Guilbert, Marcel Couchaux, Adrien Segers, Hippolyte Madelaine, Léon Suzanne,Joseph Delattre, Henri Vignet et Albert Lebourg.

A. Bertran

 

 

Summer Exhibition 2014

Rouen, town of one hundred bell tower.

From May 9 to July 10, 2014

Bertran The gallery highlights the monuments and streets of Rouen.

The painters of the Rouen school have low risk after Claude Monet, of their brushes to climb the cathedral parvis. It was not until the second generation of artists, released from their complexes and expertly advised by Joseph Delattre, to see new visions of this Gothic marvel. Alongside the cathedral, other themes dear to the artist are also discussed : the port and its bridges, cobbled streets and timbered houses, landscapes bordering the city.

Exposed painters list : Léonard Bordes, Pierre Le Trividic, Michel Frechon, Alfred Dunet, Pierre Hodé, Robert Antoine Pinchon, Pierre Dumont, Narcisse Hénocque, Maurice Louvrier, Narcisse Guilbert, Marcel Couchaux, Adrien Segers, Hippolyte Madelaine, Léon Suzanne,Joseph Delattre, Henri Vignet et Albert Lebourg.

A. Bertran




Pierre LE TRIVIDIC


Pierre Le Trividic

Pierre Le Trividic

Exposition Pierre Le Trividic

du 13 décembre 2013 au 22 février 2014

VOIR LA GALERIE

Brillant étudiant en architecture à l’École des Beaux-Arts, il deviendra le chroniqueur de la capitale normande de 1914 à 1960 et, croquera avec une grande vivacité des sujets très variés tels que : les sports, les assises, le cirque, la foire Saint Romain, les comédiens, les musiciens, les chanteurs, les coulisses du théâtre des Arts, les quais de Rouen animés, ses monuments et quartiers populaires … Artiste aux multiples facettes, il laisse un témoignage historique.
Notre exposition regroupera une centaine d’oeuvres, essentiellement des dessins et aquarelles, techniques dans lesquelles l’artiste excellait.
Des toiles des peintres de l’École de Rouen des générations antérieures seront également présentées lors de cette exposition.

Si vous souhaitez proposer des œuvres à la vente lors de cette manifestation, merci de nous contacter de préférence avant la fin novembre. Un journal « d’époque » en cours de conception sera publié à cette occasion.

Exhibition Pierre Le Trividic

of December 13, 2013 to February 22, 2014

VIEW GALLERY

Brilliant architecture student at the School of Fine Arts, he became the chronicler of the Norman capital from 1914 to 1960 and, with great vivacity pisses wide range of topics such as : sports, criminal court, circus, fun fair Saint-Romain, actors, musicians, singers, backstage of the theater of Arts, the quays of Rouen animated, its popular neighborhoods and monuments. Multi-talented artist, he leaves a historical testimony.
Our exhibition brings together a hundred works, mostly drawings and watercolors, techniques in which the artist excelled.
Paintings by painters of the School of Rouen previous generations will also be presented during this exhibition.




Roger Tolmer (1908-1988) Du 5 au 30 novembre 2013


Roger Tolmer : Scène allégorique

Roger Tolmer : Scène allégorique

Présentation de peintures de Roger TOLMER (1908-1988)

Du 5 au 30 novembre 2013

Comme Pierre Le Trividic, Roger Tolmer étudie l’architecture à l’Ecole des Beaux-Arts et côtoie les peintres de l’Ecole de Rouen.

Très vite attiré par la peinture et, encouragé par Jacques Emile Blanche il s’y consacre pleinement dès les années 1930 et expose à Rouen, à Paris et à l’étranger. Il croise le chemin d’artistes tels que : Georges Braques, Suzanne Valadon, Marcel Gromaire, victor Brauner …

Bon dessinateur, il acquière au fil des années une grande technique, ses œuvres figuratives évoluent vers l’abstraction.

Sur ces cimaises la galerie présente différentes périodes de cet artiste de grand talent aux côtés des peintres : Léonard Bordes, Joseph Delattre, Marcel Couchaux, Narcisse Guilbert, Maurice Louvrier, Alfred Dunet …

 

 

Roger TOLMER (1908-1988) : Scène allégorique – Huile sur panneau signée en bas à gauche et datée 1945.
Dimensions : 222 x 190 cm

 

 




Exposition à l’Armitière : Plages et bords de Seine


Exposition à l’Armitière : Plages et bords de Seine

exposition du 2 mai au 28 septembre 2013

Dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste, la Galerie Bertran propose une visite dans la librairie l’Armitière. Parmi les livres, des toiles et aquarelles d’artistes normands sont présentées. Du début XXème avec Narcisse Guilbert,  la Seine en amont de la Bouille,  jusqu’à Jean Dannet, avec une peinture de 1964, Les Maquereaux.

Des œuvres des peintres Pierre Dumont et Léonard Bordes sont également exposées.  Les plages de la côte normande aux ciels lumineux s’opposent au ciel noir et pollué des quais de Rouen sous la pluie.

Le livre, Rouen au fil de l’eau présente ces artistes authentiques aux univers variés. Il sera disponible début mai à la librairie l’Armitière et à la Galerie Bertran.

Peintres exposés : Georges Cyr, Léonard Bordes, Pierre Dumont, Narcisse Guilbert, Pierre Le Trividic, Jean Arnavielle, Charles Naillod, Hippolyte Madelaine, Louis Vergetas, Georges Bradberry, Jean Dannet.

Une déambulation entre trois lieux expositions est donc possible pour les amateurs de peintures : Le Musée des Beaux Arts, l’Armitière (et l’Armitière jeunesse) et la Galerie Bertran.

A. Bertran

Exhibition to Armitière Library : Beaches and river Seine

Exhibition from May 2 to September 28, 2013

In the context of Normandy Impressionist Festival, the gallery Bertran offers a visit to the bookstore the Armitière. Among the books, paintings and watercolors by Norman artists are presented. With early twentieth Narcisse Guilbert,  la Seine en amont de la Bouille circa 1906, until Jean Dannet with Les Maquereaux circa 1964.

Works of painters Pierre Dumont and Leonard Bordes are also exposed. The beaches of the Normandy coast with bright skies are opposed to black and polluted sky Rouen docks in the rain.

A. Bertran

 




EXPOSITION D’HIVER : SOUS LA NEIGE


Narcisse GUILBERT : Le Vallon du Temps Perdu

Narcisse GUILBERT : Le Vallon du Temps Perdu

 Peintures sur le thème de la neige de peintres du début XXème et  de l’Ecole de Rouen

Élément naturel dont l’insaisissable matière renouvelle le paysage, la neige, bien que peu fréquente en Normandie a été une véritable source d’inspiration. Les peintres étudient ses variations de lumière, ses formes évanescentes et son atmosphère fugitive.

Les artistes ne reculent pas devant ces contraintes, au contraire, pour mieux saisir ces moments et capturer leurs émotions, ils se laissent transpercer par les températures négatives et l’humidité glaciale, parfois jusqu’à l’engourdissement.
La technique est inhabituelle, les teintes sont adoucies et limitées aux tons clairs et lumineux. Le bleu, de nombreuses fois décliné, renforce les contours et donne un effet de sérénité.

 

Nouvelle rubrique pour visiter notre galerie : Visite virtuelle