Galerie Bertran

Ecole de Rouen, Ecole Normande, Art, antiquités, peinture XIXeme et XXeme siècle



Artistes exposés

Charles ANGRAND


Charles ANGRAND (1854-1926)

C’est le chercheur des “mousquetaires”. Après l’impressionnisme qu’il a très vite adopté, Angrand va se passionner pour les théories optiques. A Paris, il participe à la fondation du Salon des Indépendants, et fait la connaissance de Seurat qu’il accompagne dans ses recherches chromatiques. Ensemble ils étudient la division du ton, analysent la couleur et la lumière. Une démarche intellectuelle qui donne naissance à une nouvelle technique : plus de trait de pinceau , ni de touche irrégulière mais des pointillés de couleurs pures qui s’animent et se mélangent sous l’oeil du spectateur. Les toiles d’Angrand deviennent des mosaïques multicolores aux formes simplifiées. En 1891 , il abandonne la couleur pour se consacrer au dessin, évoquant avec tendresse la campagne du pays de Caux, les gestes des paysans, les fermes et les animaux des herbages.

——————————

Charles ANGRAND (1854-1926)

It is the researcher of “Musketeers”. After Impressionism that he adopted quickly , Angrand will be passionate about the optical theories. In Paris, he participated of the foundation in the Salon des Independants , he met Georges Seurat who accompanies him in his chromatic research. Together they study the division of tone, analyze the color and light. An intellectual approach that gives birth to a new technique : no brush stroke, or irregular key but dashed pure colors that come alive and mingle in the eye of the beholder. The paintings became of multi colored mosaics with simplified forms. In 1891 he abandons color to devote himself to drawing, recalling fondly the country of Caux, gestures of farmers, farms and animals grassland.

Tableaux de Charles ANGRAND  actuellement en vente à la galerie




Henri ADAM


Henri ADAM  (1864 – 1917)

Henri Adam suit les cours de Philippe Zacharie aux Beaux Arts  de sa ville natale.
Il est longtemps considéré comme un amateur : il travaille en effet au Comptoir d’Escompte de Rouen et, le soir, joue du cornet à pistons dans l’orchestre du Théâtre des Arts. Pourtant,  il peint régulièrement comme en témoignent ses nombreuses aquarelles révélant une surprenante économie de moyens : quelques annotations légères suffisent à indiquer les  points essentiels de sa composition. Ce n’est qu’à 45 ans qu’Adam va pouvoir se vouer entièrement à la peinture. Ses fonctions de professeur de dessin et de peinture au Collège de Normandie lui laissent assez de loisirs pour aller recueillir et fixer ses impressions tout au long des côtes, depuis la Bretagne jusqu’à Ostende, et décrire avec une sorte de tendresse poétique les rues et les monuments de la capitale normande.
Adam, très sensible à l’atmosphère de l’heure, aux impressions de l’instant : deux vues de Rouen le représentent au musée des Beaux Arts de Rouen

———————————

Henri ADAM (1864 – 1917)

Henri ADAM studied with Philippe Zacharie at the Fine Arts in his hometown. At its beginning considered a non-professional painter, he works in a bank and Rouen in the evening plays trumpet in the orchestra of Theatre Arts. Yet he paints regularly and his many watercolors reveal a surprising economy of means. slight brush strokes are sufficient to indicate the essential points of its composition.  At 45, Henry Adam will be able to devote himself entirely to painting. His teacher functions of drawing and painting in Normandy College leave him enough leisure to go paint all along the coast from Brittany to Ostend, and describe a sort of poetic tenderness streets and monuments Norman capital. He is very sensitive to the atmosphere of the time, the impressions of the moment : two views represent the artiste at the Fine Arts Museum in Rouen.

Tableaux de Henri ADAM actuellement en vente à la galerie

no images were found